Actualités / Environnement

Démarrage des travaux de la 3ᵉ tranche de la « Véloroute Léman – Mont-Blanc »

Les travaux de réalisation de la 3ᵉ tranche de la « Véloroute Léman – Mont-Blanc » ont démarré le 1ᵉʳ septembre 2021.

Quel parcours sur Saint-Pierre-en-Faucigny ?

Le schéma communal d’aménagement de voies douces date de 2015. L’objectif était de relier le collège, la gare, les écoles, la mairie et l’espace Armand Bouvard en site propre. La commune, soucieuse d’offrir des voies cyclables plus vastes à la population, a juxtaposé ce projet à celui du Département, la véloroute Léman-Mont-Blanc.

Le Conseil Départemental subventionne à 80% ces travaux.

Le premier tronçon, reliant le Pont de Borne au chemin des Écoliers, a été réalisé en 2019. Il a été complété l’année dernière, par le tronçon partant du chemin des écoliers jusqu’au rond-point du PAE des Jourdies.

Ce dernier tronçon reliera le rond-point du PAE des Jourdies au rond-point de Baban situé avenue de la Plaine. De quoi vous permettre de faire de belles balades.

Qu’est-ce que la Véloroute Léman-Mont-Blanc ?

La véloroute Léman-Mont-Blanc se réalise progressivement dans la vallée de l’Arve pour relier Genève à Chamonix. Plusieurs tronçons mêlant voies partagées et voies vertes sont aujourd’hui praticables :


– De Genève, Annemasse à Bonne, 12 km à partir de la frontière,
– De Bonne à Bonneville, 20 km. Le tracé et les maîtrises d’ouvrage ont été arrêtés en 2018, en concertation entre le Département, les intercommunalités et les communes intéressées par l’itinéraire dont Saint-Pierre-en-Faucigny.
– De Bonneville à Cluses 16 km ouvert depuis 2010 (voie verte sur 80% du parcours),
– de Cluses à Sallanches; 16 km ouvert en décembre 2019 avec la réalisation de la passerelle sur l’Arve
– De Chamonix-Mont-Blanc aux Houches; 40km.

La véloroute rime avec plaisir et confort : l’itinéraire touristique ne présente aucune difficulté majeure et reste accessible pour tout niveau de pratique.