Actualités / Jeunesse

Le nouveau skatepark de Saint-Pierre-en-Faucigny livré à la fin de l’année

Le premier « projet citoyen » porté par les jeunes saint-pierrois arrive à son terme

Derrière le collège Karine Ruby, les travaux vont bon train. Le skatepark devrait être achevé pour Noël. Plus qu’un équipement sportif, c’est un site pensé pour toutes les générations qui accueillera aussi des jardins pédagogiques et des jeux pour enfants.

Si les travaux continuent à ce rythme, c’est un joli cadeau de Noël que recevront les adeptes de glisse urbaine à Saint-Pierre. Sur un terrain situé derrière le collège, le futur skatepark prend forme. Sur 1 hectare, une quinzaine de modules permettront bientôt aux adeptes de skate, mais aussi de BMX, de trottinette, ou de roller, de “rider” sur un équipement digne de ce nom.

Jusqu’ici, Saint-Pierre comptait quelques modules en inox au complexe sportif Armand-Bouvard, qui ont fait leur temps. « Des jeunes sont venus nous trouver en 2017, se souvient celle qui était alors adjointe à la jeunesse, Valérie Bouvier, pour nous demander un nouveau skatepark. On leur a dit “D’accord, mais vous allez travailler avec nous”. Ils ont suivi le dossier de près, l’ont présenté au conseil municipal, où leur motivation et leurs arguments ont fait consensus. Ils en ont profité pour découvrir l’administratif : le montage d’un projet, le budget, la procédure d’appel d’offres… »

Pour rappel, le projet est financé par plusieurs partenaires :

  • Coût total :  454 816, 89 € HT
  • Commune :  304 481, 89 € HT
  • Subvention Département : 90 000 €
  • Subvention Région : 60 000 €

La conception du skatepark a été confiée aux spécialistes de Constructo, eux-mêmes skateurs, qui considèrent « qu’un bon skatepark doit être beau, agréable aussi pour les non pratiquants ». Cela tombait bien : la volonté des élus saint-pierrois était d’en faire « un lieu intergénérationnel ». L’idée d’y accoler des jardins pédagogiques a émergé, avec des “mandalas” de verdure qui seront entretenus par des associations, et un potager exploité par Leztroy dont les légumes serviront dans les cuisines qui alimentent bien des cantines locales. La verdure, on la trouvera aussi au milieu du skatepark lui-même, dans trois îlots où seront plantés des arbres (une quarantaine, dont la moitié de fruitiers).

Soulignant le « travail des entreprises, qui sont là presque des artistes », le maire Marin Gaillard encourage les futurs utilisateurs à « prendre soin de cet équipement à transmettre aux prochaines générations ».